Rechercher
  • Caroline Faucounau

Le pouvoir de l’instant présent …

Mis à jour : 29 mars 2020

Notre esprit adore vagabonder et osciller entre différentes pensées qui font référence tantôt à notre passé, tantôt à notre potentiel futur. Pourtant ce n’est que dans l’instant présent que nous pouvons être réellement heureux.



Notre cerveau nous aide à analyser ce qu'il se passe tout autour de nous, ce qui nous aide à réagir et à décider. Cependant, parfois, il nous amène à rentrer dans un état de stress ou de tristesse alors qu'il pourrait en être autrement. En effet, lorsque notre cerveau est trop focalisé sur le passé ou sur l'avenir, des émotions peu agréables font (ou refont) surface. Il nous arrive même de boucler dans nos pensées. Comment faire face à cela ? C'est l’objet de mon article.


Un cerveau qui se ballade trop dans la ligne du temps


"Le passé s'embellit de l'ennui du présent", proverbe Belge de 1989

L'idéal pour le cerveau est de rester dans le moment présent, afin de profiter de ce qui arrive dans l'instant.

Mais parfois notre esprit vagabonde et notre cerveau repense aux jours passés. Il repense à quelque chose qui a été vécu. Parfois en bien ou parfois en mal.

Lorsque les pensées sont douces, cela peut nous faire sourire ... ou pleurer. En effet, repenser trop à un passé vécu peut nous faire sombrer dans une sorte mélancolie "de ce qui était" et nous détacher parfois trop de notre réalité actuelle. D'autant plus que plus le temps passe et plus nous trions les souvenirs pour les enjoliver. Nous pouvons rentrer dans la tristesse de "ce qui n'est plus" ou la non-acceptation d'un changement passé. Bref, dans des émotions pas toujours très porteuses ou bénéfiques.

"Pleurer toujours le passé, c'est humilier le présent" Anne Baratin

Lorsque notre passé nous semble "noir", nous ruminons et ressassons ce passé en boucle car on lui en veut. Bien que nous n’avons plus aucune emprise sur lui, nous le revivons sans cesse. Nous revivons à nouveau l'injustice, la colère, la déception, la culpabilité, le regret, la tristesse, la trahison, que nous avons vécu à cette période-là. Nous nous rendons malade pour quelque chose que nous ne pouvons pas changer. Le passé est passé et il est immuable. Souvent c'est lié à une difficulté de pardonner ( à soi et/ou aux autres)... Pourtant le pardon permet la libération de l'âme. Nous pouvons pardonner en effet ce qu'il s'est passé, sans pardonner l'acte pour autant. C'est le fait de pardonner pour soi-"m'aime." L'idée ici est de rentrer dans la résilience. Un oiseau ne se bat pas contre le vent et ne cherche pas à voler à contre-courant. Il se laisse porter par le vent et fait avec. Faisons comme l'oiseau. Faisons avec notre passé car non seulement nous ne pouvons pas le changer, mais en plus : il nous a construit ! Notre passé a fait de nous ce que nous sommes aujourd'hui.... Le passé contient les richesses de nos enseignements et de notre évolution. Gardons les richesses, mais laissons les émotions là où elles sont.


L'important n'est pas ce que l'avenir nous réserve, mais ce que nous faisons du présent. Grégoire Lacroix

A contrario, le cerveau peut également vouloir se projeter vers l'avenir. Nos pensées se mettent à créer un futur potentiel. Notre mental vagabonde sur ce qu'il pourrait arriver. Pourtant qui peut dire l'avenir? Personne. La plupart de nos peurs n'arrivent pas en réalité. Étonnamment, l'angoisse que quelque chose puisse nous arriver est en fait plus angoissant que le négatif qui arrive réellement. L'être humain affronte en effet mieux l’événement négatif en tant que tel, que l'idée que cet événement négatif puisse arriver. Pourtant, pour anticiper, pour se préparer ou parce que nous préférons voir le mal partout afin de rebondir plus vite devant lui, nous nous imaginons tous les scénarios catastrophes possibles. Mais si nous arrivons à imaginer ce que l'on devrait faire dans ces situations catastrophes, ne pourrions-nous pas trouver ces même solutions le jour J de cette catastrophe? Bien sûr que si. Nous n'avons pas à nous préparer au pire, puisque nous avons déjà en nous toutes les ressources pour gérer cela. Allons laissons notre mental au présent et ayons foi en nous et en notre potentiel. Nous saurons quoi faire en temps voulu ( si ce temps arrive).


"Le présent et l'avenir se suivent mais ne se ressemblent pas" Proverbe danois

Parfois nous n'imaginons pas le pire, mais le meilleur. Nous imaginons que notre futur sera beau, idéalisé et que notre famille, notre compagne ou compagnon va remplir les attentes que nous avons sur eux. Nous imaginons que notre femme va nous offrir cette montre dont on a rêvé ou que notre homme va enfin faire sa demande ce week-end ... et nous ne profitons guère du cadeau réellement reçu, ni de notre week-end escapade. Nous nous sentons frustrés, déçus ou en colère parce que nos attentes et aspirations ne sont pas arrivées. N'ayant aucune baguette magique qui puisse nous garantir que tout ce à quoi l'on pense va réellement arriver, il est plus sage de se dire que la réalité peut s'avérer tantôt plus douce tantôt très différente de nos rêves. Mais que c'est ok car l'avenir apporte de belles surprises aussi.


"La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent" Albert Camus

Le pouvoir de l'instant présent


Nous ne connaissons pas le futur, cela ne sert à rien de s’angoisser dessus. Nous ne savons rien changer au passé, cela ne sert à rien de le repasser en boucle. Mais nous pouvons vivre pleinement et sereinement dans l’instant présent. C'est le présent qui est un véritable présent, comme son nom l'indique. Il est un cadeau parce que dans le présent, nous pouvons profiter de tous les moments qui surviennent à l’instant même. Il y en a beaucoup ! Etre dans la présence permet d'être conscient des moments de rire, de joie, de beauté, de découverte, d’émerveillement que nous rencontrons dans nos journées. Etre dans le présent nous permet de ressentir les émotions de l’instant et la gratitude de ce qui est. Etre dans la présence nous permet de Vivre dans chaque acte que nous faisons. Restons au présent pour ne pas passer à côté de tous les beaux moments qui sont à vivre…. Le présent est le seul temps sur lequel nous avons du pouvoir. Mettons-le au pouvoir de la vie.

A noter qu'il existe d'autre forme de pensées qui nous font quitter le présent, j'en parle beaucoup plus en détails dans mon livre. Mais de déjà se dire "je lâche prise sur mon passé et je refuse de laisser mon cerveau s'imaginer des scénarios catastrophes" peut déjà aider. Si pas, je peux vous accompagner au travers d'un coaching privé ou d'une séance de soin énergétique si besoin est... Je vous souhaite en tout cas à tous et toutes de briller au présent !

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

VIDEOS Relations toxiques et manipulations

J'ai fait une vidéo sur les relations toxiques Voici le lien https://fb.watch/3cqgABjLon/ Regardez le sur votre gsm, car j'ai eu un petit problème avec la technique... je suis renversante, je sais :

​© 2020, créé par Caroline Faucounau Couleurs & Energie de vie