UA-206826733-1
top of page
Rechercher

La nuit noire de l'âme


La nuit noire de l'âme est un concept méconnu qui je trouve mérite pourtant d'être mis plus en avant...


C'est une des périodes les plus sombres que l'on peut traverser au cours de sa vie, mais la plus transformatrice aussi.




Crise existentielle , dépression ou nuit noire de l'âme?


  • La crise existentielle affecte une partie de notre monde, une partie de notre vie, mais pas l'entièreté de cette dernière. Ce sont nos valeurs qui changent pendant une telle crise.

  • La déprime est différente de la nuit noire de l'âme. Je ne dis pas qu'elle est plus facile pour autant, mais elle peut se résoudre avec des thérapies ou des suivis. C'est surtout une souffrance mentale, côtoyant de près des pensées malsaines ou négatives et qui tournent en boucle.

  • La nuit noire de l'âme quant à elle est l'effondrement du sens que l'on avait donné jusqu'à présent à sa vie. C'est une descente aux enfers, une descente dans les abysses les plus profondes, ... où plus rien n'a de sens ... même tout ce que l'on savait aupavant. C'est une véritable crise de "Foi" touchant tous les domaines de sa vie et où l'on perd le "Sens" total de sa vie au final. C'est avant tout - et surtout- une crise spirituelle : c'est la désolation spirituelle, la déconnexion profonde avec ce que l'on croyait et ce que l'on pensait être.


Personnellement, j'ai vécu ma nuit noire de l"âme comme un accouchement de moi (physique, mental et spirituel - car j'avais des symptômes partout-). Mais comme toutes les mamans le savent: accoucher, ce n'est pas de tout repos.


Selon ma propre perception des choses et je n'expose ici évidemment que mon avis personnel, sur lequel vous êtes libre de marquer votre accord ou non, tout le monde ne fait pas de nuit noire de l'âme. Selon moi, c'est en lien avec notre spiritualité et notre chemin d'évolution intérieur..


Les personnes qui cheminent sur leur chemin/mission de vie et notamment sur leur chemin spirituel, peuvent à un moment donné - en arrivant à un palier d'évolution - rentrer dans une nuit noire de l'âme. De mon point de vue, cela peut venir tout autant au début de son parcours spirituel, qu'après l'avoir bien entamé (voire même des années après). Dès lors, alors même qu'on avait la foi ou que l'on était entrain de la trouver.... elle s'en va et l'on rentre dans les abysses et le vide absolu. Même si les expériences qu'on a vues, eues, perçues, ressenties au niveau spirituel ont été réelles voire même magiques, on n'y croit plus. On ne croit en plus rien et tout s'écroule. On perd ses repères.


Certaines personnes peuvent vivre plusieurs fois pendant leur vie un enuit noire de l'âme, d'autres qu'une seule fois et d'autre pas du tout. De même que la durée d'une nuit noire de l'âme n'est pas standardisée et peut passer rapidement chez certains, comme prendre des mois pour d'autres. C'est souvent un déclencheur extérieur qui l'initie : la mort de quelqu'un, une rupture, une désillusion qui s'écroule, un choc émotionnel, un burn-out spirituel, etc...


Je vais vous parler de mon expérience personnelle ici, en espérant pouvoir au travers de celle-ci vous apporter peut-être des réponses ou de l'apaisement.


Comment est ce qu'elle est arrivée chez moi?


Un jour, en 2017 , alors que j’étais déjà « éveillée » depuis des mois, j’ai réalisé que je n’étais pas bien. Moi qui étais souvent nommée comme étant « un petit soleil » par mes amies et collègues, j’étais en colère. Je réalisais que j’étais même très souvent en colère ces derniers temps et même vraiment très en colère. En colère contre tout le monde, contre la vie, contre l’univers, contre les gens. Je vibrais très bas. Je me sentais désespérée tout le temps. Sans foi, sans conviction, sans espoir, ni de lueur dans mon coeur. Je commençais à m'isoler énormément et je n'arrivais plus à faire le travail que j'aimais. Tout et tout le monde (y compris moi) m'énervait !! Ma colère avait pris le dessus alors que j’avais des outils pour m’en débarrasser, ce qui n'était guère au goût de mon mental. Mais le désespoir était rentré peu à peu en moi et il avait décider de poser sa tente de camping pour rester loger en moi. J'avais l'impression que je ne m'en sortirais jamais, enfin dans un premier temps. Parce que dotée de la pensée positive, équipée d’outils et de tas de connaissances, mon mental et moi-même nous avions décidés de tenter à tout prix de faire remonter mes vibrations. Oui, mon Ego et moi l'avions décidé : j’allais aller mieux ! Pourtant, c’est justement ce qu’il ne fallait pas faire en réalité ! J’ai lutté contre ce désespoir de toutes mes forces et totalement en vain, jusqu’au jour où l’univers m’a enfin poussé à comprendre que je m’y prenais mal ; mais alors vraiment très mal.

Au lieu de me battre contre le désespoir, j’allais devoir rentrer totalement dedans. C'était le message que j'avais reçu. Rentrer dedans. C'était à l'opposé total de ce qu'il me semblait cohérent ou logique. Sombrer et couler, au lieu de nager ? Beh oui, rentrer dedans !! Parce qu’une nuit noire en réalité, c’est la mort de l’Ego et qu’on la coupe seulement en acceptant la mort de celui-ci. La mort de l'Ego, c'est accepter que les voiles de l'illusion s'en aillent... Mon Ego voulait toujours lutter, mais j'avais compris que je devais lâcher prise. Je ne voulais plus l'écouter.

Pour aller dans la mort de mon Ego, j’ai donc dû accepter d’être dans cette colère et dans cet état-là. Même si je n’aimais pas cela. Même si c'était à l"inverse de tout ce que je vibrais d'habitude. J’ai dû me plonger au cœur de cette colère pour voir ce qu’elle avait à me dire. Je l’ai laissée m’envahir pour la comprendre et surtout pour l’entendre. Je l’ai vécue jusqu’au bout et me suis immergée dedans. Totalement. Parce que cette colère, elle voulait me montrer ce qu'il me fallait encore dégager. Les masques et blessures que mon âme était prête à lâcher réellement. Tout ceci était pour me montrer toutes les couches de mon oignon intérieur qui demandaient à être pelées et pour poursuivre mon chemin, afin de sortir du palier qui me bloquait.

C’est seulement ensuite, que j’ai pu remonter à la surface et me guérir grâce à tous mes outils.


Selon moi, l'idée d'une nuit noire de l'âme c'est cela : c'est de nettoyer des émotions, des parties de nous enfouies, des zones sombres qui sont alors transmutées et déchargées. C'est un véritable travail intérieur très profond qui se passe. C'est une invitation, non pas à lutter, mais à accueillir nos énergies sombres qui sont en nous, pour nous en libérer... pour renaître à nous -même. C'est se réaligner avec ses valeurs, ses vibrations et qui l'on est vriament. C'est retrouver ce à quoi son âme aspire et se dépouiller d'une partie (car il est grand- ) de son Ego.


En sortant de la nuit noire de l'âme, la Foi que l'on retrouve rayonne énormément plus qu'auparavant. En tout cas, c'est ce que j'ai pu expérimenter de mon côté...


J'avoue qu'en 2023, j'ai vécu un parcours très chamboulant et que j'ai envie de le nommer comme un passage de mort/renaissance ... Mais je ne l'ai pas du tout vécue comme une nuit noire de l'âme car j'avais toujours cette Foi à mes côtés. Pour moi, la nuit noire de l'âme est vraiment intrinsèquement liée avec la perte de Foi intérieure et dès lors, par ricochet de Sens. De mon point de vue, j'ai vécu autre chose en 2023 (que je peux plus expliquer au travers de la numérologie).


La nuit noire de l'âme est une période très sombre, mais très transformatrice. C'est la promesse de se réaligner à Soi, d'en ressortir plus lumineux et plus Vous au final ... Il y a un véritable mieux au bout du tunnel, telle une crysallide qui se transforme en papillon. Pouvoir l'identifier, nous permet d'en sortir, non pas plus facilement (hélas), mais plus rapidement.


Courage à vous si vous êtes dedans. La lumière est belle et bien là ... toujours au bout...

Votre âme vous a appelé à vous nettoyer en ce moment, mais elle est à vos côtés !


Vous voulez plus d'infos ou un rdv?



A noter que si vous êtes en dépression, le conseil donné ici n'est pas approprié. Je parle réellement d'une crise spirituelle et en lien avec la foi uniquement. Portez-vous bien...


& bon rayonnement !!!

Caroline Faucounau

Coach de rayonnement intérieur et maître énergéticienne , Couleurs & Energie

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page